Afrique du Sud : de 30 à 80 euros la passe !

Hormis le foot et une fête qui rassemble les peuples, la Coupe du Monde est aussi un énorme business. Le plus vieux métier du monde n’y échappe pas. Plusieurs médias s’inquiètent de la l’ampleur de la prostitution qui pourrait avoir lieu en Afrique du Sud à l’occasion de la Coupe du Monde.

Les réseaux mafieux guettent l’évènement et le trafic de jeunes femmes s’organise. Plusieurs responsables d’associations craignent d’ailleurs que les prix bas pratiqués par certaines africaines encouragent la prostitution et les phénomènes d’exploitation. L’attrait pour l’argent des touristes étrangers et la valeur relativement faible de la monnaie sud-africaine (qui induit un coût réduit pour les étrangers) pourraient constituer un facteur aggravant. Des millions de préservatifs seront distribués dans un pays où une prostituée sur deux est touchée par le virus du sida. Enfin, les autorités africaines ont aussi l’intention de renforcer la sécurité dans certains quartiers chauds.

(0/5 -0 Basé sur 1 avis)