Belgique: un chèque de 500 millions pour Bruxelles?

Les tentatives de préformation du gouvernement belge se poursuivent à Bruxelles. Dans le cadre des négociations concernant la réforme institutionnelle, Flamands et Francophones discutent d’un refinancement de la Région Bruxelloise. Guy Vanhengel, membre de l’Open VLD (droite flamande) et ministre démissionnaire du Budget a déclaré sur les ondes de Bel RTL qu’un montant de 500 millions d’euros était réaliste dans l’optique de refinancer correctement la Région Bruxelloise. Cela constitue plutôt une bonne nouvelle pour les Francophones bien que l’Open VLD ne participe pas pour le moment aux débats animés sur la réforme de l’Etat et le statut de Bruxelles. Les deux principaux acteurs des négociations sont le Parti Socialiste pour la Wallonie et la NVA – parti voulant à terme la fin de la Belgique – pour la Flandre. Ils avaient tous deux remportés les élections belges en juin 2010.

(0/5 -0 Basé sur 1 avis)