Ajout à vos favoris   Contactez-nous   Retrouvez-nous sur Facebook   

Carte de paiement prépayée pour internet

La carte prépayée se trouve en quelque sorte à mi-chemin entre le porte-monnaie électronique et la carte bancaire. Comme son nom l’indique, il s’agit de payer ou d’acheter une carte et ensuite d’utiliser celle-ci (le montant qui se trouve sur la carte) pour faire ses achats.

La carte de paiement prépayée pour acheter sur internet est un terme qui peut recouvrir plusieurs catégories ou types de cartes prépayées:

  • La carte prépayée internationale qui utilisent les réseaux internationaux tels que Visa ou Mastercard. Les cartes prépayées internationales s’utilisent comme une carte bancaire classique.
  • La carte prépayée qui n'est ni Visa ni MasterCard appelée ticket ou code prépayé. Celui-ci peut prendre une forme matérielle ou virtuelle. La carte est dite matérielle lorsque l’on peut la toucher physiquement, par exemple si on achète sa carte dans un point de vente physique ou plus simplement si on imprime la carte prépayée que l’on a achetée en ligne.
  • Enfin, la carte prépayée virtuelle qui utilise qui a les logos Visa et MasterCard est décrite dans la rubrique "carte bancaire virtuelle" vu son fonctionnement particulier.

Notez que l'analyse ci-dessous porte sur les cartes "codes et tickets prépayés" mais aussi sur les cartes prépayées internationales.

Utilisation pratique

Avant de pouvoir utiliser une carte prépayée, il faut l’acheter. Le processus de paiement est en quelque sorte dédoublé. Pour l’acheter, vous avez, en fonction du fournisseur la carte prépayée, le choix entre 2 possibilités : vous pouvez soit l’acheter en ligne, soit l’acheter hors ligne, c’est-à-dire dans un point de vente. Les adresses de ceux-ci sont renseignées sur le site qui propose la carte prépayée.

Une fois que vous avez le numéro ou le code, vous devez sélectionner le mode paiement sur le site où vous voulez faire des achats. Vous choisissez ensuite celui qui correspond à la carte prépayée que vous venez d’acheter, vous tapez le code et vous validez l’opération. La procédure est simple et pratique.

Ouverture de compte / obtention

A la différence d’un porte-monnaie électronique, l’utilisation d’une carte prépayée ne nécessite généralement pas une inscription auprès du site web fournisseur de la carte (sauf pour les cartes de réseaux bancaires internationaux). Une adresse email suffit pour effectuer sa commande. Pas besoin de se connecter avec un mot de passe au site internet qui propose une carte prépayée.

Obtenir une carte prépayée est relativement simple. Comme précisé, il faut soit l’acheter en ligne, soit vous rendre dans un point de vente qui a ce type de carte. Les listes des commerçants, libraires ou buralistes vendant ces cartes prépayées sont proposées sur les sites des marques de cartes prépayées. Vous pouvez souvent faire une recherche par localité et/ou code postal afin d’en trouver près de chez vous. Si vous achetez en ligne, il faut vérifier les modes d’approvisionnement, de paiement afin de pouvoir payer la carte.

Sécurité

Si vous achetez une carte prépayée en ligne avec votre carte bancaire, vous ne donnez les infos relatives à celle-ci qu’à un seul organisme : le fournisseur de la carte prépayée. C’est déjà à l’instar du portefeuille électronique un certain gage de sécurité. Vous pouvez même vous passer complètement de carte bancaire si vous parvenez à acheter une carte prépayée par virement bancaire ou si vous vous rendez dans un point de vente physique.

Dans ces 2 cas, la sécurité se trouve encore renforcée, en tout cas pour ce qui concerne le paiement en ligne. Les risques liés à un déplacement hors de chez vous ne sont pas pris en compte ici.

Facilité / simplicité / rapidité

Comme précisé ci-dessus, le processus en lui-même est assez pratique et le système est efficace. C’est au niveau de l’obtention que le bât blesse. Il faut en effet sortir de chez soi pour acheter la carte avec des espèces et pour les cartes prépayées que l’on peut acheter en ligne, se pose à nouveau la question de savoir comment payer en ligne.

Les cartes prépayées présentent aussi un peu les mêmes genres de défauts que les cartes bancaires virtuelles. Ainsi, le procédé n’est pas spécialement rapide. Il le devient lorsque l’on s’est vraiment familiariser avec le système mais au début, c’est un peu laborieux.

Enfin, il n’est pas toujours évident de savoir comment s’y retrouver concernant l’éventuel solde restant de sa carte prépayée.

Coût / frais

Les frais potentiels comptabilisés pour l’obtention d’une carte prépayée ne constituent pas une barrière à l’utilisation de ces cartes. Réduits ou simplement inexistants dans la plupart des cas, les couts annexés à l’achat d’une carte prépayée varient en règle générale en fonction du moyen d’approvisionnement. Il convient donc de jeter un œil averti concernant celui-ci car une somme additionnelle peut être prélevée (pourcentage du montant ou somme forfaitaire). Par ailleurs, les frais de déplacements doivent être pris en compte si vous l’achetez dans un commerce extérieur.

Diversité de choix

Le nombre de cartes prépayées que l’on peut trouver sur le net et dans les points de vente du style bureaux de tabac ou librairies a connu une augmentation notable ces dernières années.

Les méthodes d’approvisionnement ne sont toutefois pas particulièrement nombreuses. Il vous faudra la plupart du temps posséder une carte bancaire internationale pour pouvoir acquérir une carte prépayée à moins que vous ne l’achetiez offline, c'est-à-dire dans un point de vente proposant ce produit.

Disponibilité sur les sites marchands

La disponibilité sur les sites marchands est loin d’être optimale. Si les cartes prépayées ont l’air de parfaitement convenir aux cybercommerçants proposant une boutique en ligne de taille assez modeste, il semblerait que les sites e-commerces de renom aient une certaine réticence à utiliser et promouvoir cette méthode. Ils n’apparaissent en tout cas pas comme étant très friands de cartes prépayées. Une exception doit cependant être signalée : les cartes prépayées des réseaux Visa et Mastercard qui profitent de la force et de l’étendue de ces marques.